2016 – Message à ma grande famille jeunesse UNESCO

Aux jeunes d’Afrique ; Aux africains de cœur ; Aux activistes; Unescosiens d’ici et de tous les quartiers d’Afrique; Vous, montés ; vous autres montant.

C’est bien le moment habituel de nos vies, ou la tradition nous enjoint de regarder le ciel et de vouloir des choses pour les autres hommes. Très souvent à cet exercice, nous nous limitons (inconsciemment) à ceux qui nous sont connus et à ceux que notre mémoire ou notre regard rencontre. Aujourd’hui je souhaite dépasser ma mémoire, et offenser mon regard. Je souhaite surtout offenser mes méthodes, celles qui me font prolifique à l’occasion. Tant ceux à qui je m’adresse sont nombreux et importants, tant je me ferai restriction, car aujourd’hui, la courtoisie ne sera que le prétexte heureux d’une position tranchée et étanche. Lire la suite « 2016 – Message à ma grande famille jeunesse UNESCO »

Non! Maître Adrien HOUNGBEDJI n’a pas dit ça. Une réflexion de Ousmane Aledji

Un peu rare, de lire le regard de Ousmane Alédji (acteur culturel béninois, écrivain, dramaturge) dans un angle aussi fermé de la politique, car quand il parle souvent, il parle culture. Pourtant depuis sa fenêtre, fenêtre donnant sur la place publique, l’homme observe, prend note et acte. Aujourd’hui, dans cette rubrique « Des autres à vous » je vous propose de lui, une simple réflexion qui n’a pu se parer du silence ordinaire des neurones.  Sa particularité , je trouve, c’est ce langage qui renforce sa partition, et par lequel il répond à un devoir citoyen. Opiner sur la chose politique , chose publique. Le reste , à vous d’en juger .

Photo à la une : Me Adrien Houngbédi par L’express ; Photo intégrée: M ousmane Aledji, par Jolome 

Lire la suite « Non! Maître Adrien HOUNGBEDJI n’a pas dit ça. Une réflexion de Ousmane Aledji »

BONI YAYI : une gouvernance louable ou pendable ?

Boni Yayi Président de la République du Bénin 2006-2016

J’ai lu avec beaucoup d’attention de nombreux commentaires sur des réseaux sociaux qui donnent des notes de 11/20, de 12/20 ou de 15/20 à la gouvernance de président Boni Yayi à la tête du Bénin. Sans prendre position radicalement, même si ce n’est pas l’audace de le faire qui me manque, je voudrais juste partager avec vous que notre jeunesse doit être plus ambitieuse. Une façon de dire plus exigeante non seulement envers elle même et envers ses élus. Tout le monde essaye de comparer Yayi Boni aux présidents qui sont passés avant lui. Autrement dit on le compare à ceux qu’on a vu faire et on compare ses oeuvres à ce que ses prédécesseurs on fait. Et c’est justement là le piège compréhensible. Nous n’avons pas de norme. Nous nous fions donc simplement à ce que nous avons vu et vécu avant lui. Deux choses peuvent interpeller dans ce cas. Lire la suite « BONI YAYI : une gouvernance louable ou pendable ? »