l’Angle de tir

Giovanni H.

Laissez-moi courir après mon regard qui fonce vers le soleil et ses longues mèches blondes tissées jusqu’au sol. Laissez-moi refuser de baisser le ton. Pour moi, baisser le ton c’est comme baisser les bras, c’est comme baisser le regard, c’est comme baisser l’esprit, c’est comme baisser nos lumières, c’est comme baisser le rideau, alors que tout est déjà trop noir chez nous et que le soleil refuse de nous faire une petite place sous ses longues mèches blondes.

Courses au soleil . Sedjro G. Houansou

Parce qu’il y encore tant d’Afrique à écrire…